Comment se passe un contrôle technique ?

vehicule-particulier

SUIS-JE CONCERNÉ PAR LE CONTRÔLE TECHNIQUE DE MON VÉHICULE ?

Le contrôle technique concerne « presque » tous les véhicules, cependant les véhicules poids lourds (véhicule dont le poids est supérieur à 3,5 tonnes) ne sont pas soumis à la même réglementation que les véhicules légers.

Toutefois, certains véhicules entrant dans la catégorie des véhicules particuliers ne sont pas soumis au contrôle technique :

• Les voiturettes sans permis.

• Les motos, 2 roues et 3 roues.

• Les caravanes et remorques.

• Les tracteurs.

• Les voitures immatriculées dans les services diplomatiques ou assimilés.

• Les voitures immatriculées dans les séries FFECSA (Forces françaises et éléments civils stationnés en Allemagne).

quand-passer-un-controle-technique

SAVOIR QUAND JE DOIS PASSER MON CONTRÔLE TECHNIQUE

Deux cas de figures :

Votre véhicule a moins de 4 ans :

Vous devez passer votre contrôle dans les 6 mois qui précèdent le 4ème anniversaire de la date de 1ère mise en circulation. Conseil : Pour trouver la date limite de votre contrôle technique, retrouvez la date de mise en circulation de votre véhicule sur votre certificat d’immatriculation. Par la suite ce contrôle devra être renouvelé tout les 2 ans.

Votre véhicule a plus de 4 ans :

Vous devez passer votre contrôle avant le 2ème anniversaire de la date de votre dernier contrôle technique. Date limite de votre prochain passage : Date du dernier contrôle + 2 ans.

Conseil : Retrouvez la date précise de votre prochain contrôle technique sur votre certificat d’immatriculation.

Il vous est possible à tout moment de faire procéder à un contrôle technique volontaire total ou partiel en dehors du contrôle obligatoire. Néanmoins, ce contrôle volontaire ne se substitue pas au contrôle technique obligatoire et n’a donc aucune valeur légale.

vente-voiture

Cas particulier : vous vendez votre véhicule à un particulier :

Si votre véhicule a plus de 4 ans, votre contrôle technique doit avoir moins de 6 mois. Si votre véhicule a moins de 4 ans, vous n’avez pas à le passer.

visite-controle-technique

COMMENT VA SE DÉROULER LE CONTRÔLE TECHNIQUE ?

La visite du contrôle technique

Votre véhicule sera soumis à 133 points de contrôle ventilés dans 9 thématiques : identification, équipements de freinage, visibilité, direction, visibilité, feux et équipements (dispositifs réfléchissants et électriques), liaison au sol, châssis, nuisances et autre matériel.

Certains défauts constatés sur le véhicule sont considérés comme grave et nécessitent une contre-visite. Il s’agit par exemple de l’éclairage, du freinage ou de la pollution. A l’issu du contrôle plusieurs cas peuvent se présenter :

  1. Votre véhicule ne comporte aucun défaut, le contrôleur dresse un procès verbal de contrôle favorable, colle un timbre sur la carte grise indiquant la date de validité du présent contrôle et appose sur le pare brise une vignette indiquant quelle est la date du prochain contrôle technique.
  2. Votre véhicule présente des défauts qui ne sont pas soumis à la contre-visite, le procès verbal mentionnera ces défauts. Vous avez l’obligation de les corriger mais il n’y aura pas besoin de faire constater les réparations par le centre de contrôle.
  3. Enfin, si votre véhicule présente des défauts graves, il sera soumis à une contre-visite, les défauts doivent être corrigés et il faudra revenir dans le centre de contrôle afin de faire constater que les défauts ont bien été réparés.

temps-visite-controle-technique

Combien de temps dure un contrôle technique ?

La durée moyenne d’un contrôle technique est de 45 minutes environ pour une visite technique. Pour un contrôle pollution, vous pouvez compter 20 minutes environ.

Nos centres vous offrent un espace d’accueil vous permettant de patienter sur place dans les meilleurs conditions (zone de jeux pour les enfants, magazines, distributeurs de boissons, écran TV… ces éléments peuvent varier en fonction de centres).

contre-visite

LA CONTRE-VISITE DU CONTRÔLE TECHNIQUE

La contre-visite doit avoir lieu dans un délai de 2 mois à compter du contrôle technique initial, elle dire en moyenne 20 minutes. Le défaut de contre-visite dans le délai légal donne lieu à une amende de 135 euros et à l’obligation de repasser un contrôle technique complet. Votre véhicule peut également être mis en fourrière si jamais les réparations n’ont pas été effectuées. Il faut savoir que les même sanctions s’appliquent en cas de défaut de contrôle technique. Aucune convocation n’est envoyée pour effectuer le contrôle. Celui-ci est à l’initiative du conducteur. Tout comme pour le contrôle technique, le prix de la contre visite est libre en France

eviter-une-contre-visite

Comment éviter une contre-visite ?

Crainte de tous les automobilistes, la contre visite peut pourtant être évitée dans de nombreux cas. Voici une liste de points que vous pouvez vérifier par vous-même pour diminuer fortement vos chances de contre-visite en quelques minutes :

• Les plaques d’immatriculation avant et arrière doivent être bien fixées, lisibles et sans aucune détérioration. Attention, seules les plaques réglementaires sont acceptées.

• Vérifiez vos pneus.

• Vérifiez votre pare-brise. S’il a une fissure qui déborde d’un cercle de 30 cm de diamètre, vous devez le remplacer.

• Vos rétroviseurs intérieurs et extérieurs doivent être en bon état et bien fixés.

• Vérifiez également le bon fonctionnement de vos essuie-glaces. – Vérifiez le bon fonctionnement de l’ensemble de vos feux.

• Faites remplacer vos plaquettes et vos disques de freins s’ils sont usés.

• Vérifiez la bonne ouverture et fermeture (intérieure et extérieure) de toutes les portes, du capot, du coffre et des hayons. En cas de non ouverture du capot moteur, le contrôle risque de ne pas être réalisé ce qui impliquerait une nouvelle visite complète.

• Vérifiez que toutes les ceintures de sécurité fonctionnent bien, y compris le réglage de hauteur, et soient bien fixées.